ESPACE MEMBRE

login

mdp 

Le journal des vins de Septembre 2015 : Nous pourrons déguster des Crémants de Savoie dès Noël 2015

Articles les plus populaires

Vins de marques (MDD) : 32 flacons à l'honneur
Dégustation de champagnes Drappier après une année par 15 m de fond : premiers ressentis
Salon des Vignobles Français de l’Etranger : les professionnels attendus mercredi 15 juin 2016 à Paris
Salon Terres et Vins de Champagne à Reims (Marne) réservé aux professionnels le 18 avril 2016
Jean-Paul Perardel incontournable dans le monde du vin
Concours des Bordeaux Supérieur : le Château Pierrail 2008 couronné Talent 2011
Enfin du vin : halte UNIQUE chez Damien Lherbette en Touraine
Grande dégustation de champagnes à l’Assiette Champenoise (51) : les sommeliers en première ligne
Au contact des vignerons, le journaliste se bonifie aussi… la preuve en Côtes de Bourg (châteaux Mercier et Haut-Mousseau)
Toques & Clochers (AOC Limoux) : 50 000 personnes à Antugnac
Envie de lire ? Et pourquoi pas « 1911 en Champagne : chronique d’une révolution » (Dominique Fradet)
La Bouteille Blanche : Romain Boully (restaurant La Fruitière à Val d’Isère) meilleur sommelier de montagne 2012
Salon des Vins de Loire (Angers) : le verdict 2014 du concours des Ligers et l'élève sommelière Julia Boughaba lauréate
Le millésime 2010 à VINSOBRES , Cru des Côtes du Rhône : GRAND !
Plaimont Producteurs : Olivier Bourdet-Pees nouveau directeur général
Concours Talent 2016 des Bordeaux Supérieur : découvrez ces lauréats du millésime 2014
Oenofolies du Château Larrivet Haut-Brion (Léognan) : l’élevage du vin en mer au coeur d'une dégustation inédite le 17 novembre
Serge Dubs « s’assemble » avec le champagne Lallier (Aÿ)
Vacances dans le vignoble : 3000 restaurants-hôtels Logis dont 89 labellisés BACCHUS
Gérard Basset élu meilleur sommelier du monde

Nous pourrons déguster des Crémants de Savoie dès Noël 2015

Journal des vins de Septembre 2015 :

Nous pourrons déguster des Crémants de Savoie dès Noël 2015

Région : Savoie et Bugey Parution : 30 septembre 2015 Auteur : Thierry Perardelle

L'interprofession ne cache pas sa joie et a bien raison : la Savoie devient le huitième membre de la famille Crémant. Une bonne nouvelle qui s'arrosera dès Noël 2015.

La Savoie vise une production de 4000 hl et rejoint ainsi les sept autres régions où l'on déguste du Crémant, élaboré selon la méthode dite traditionnelle (Alsace, Bordeaux, Bourgogne, Die, Jura, Limoux et Loire).
Comme le rappelle le Comité Interprofessionnel des Vins de Savoie, les vins effervescents ce n'est pas nouveau : « A ce jour majoritairement dénommés "Savoie méthode traditionnelle" ou "Pétillant de Savoie", ils étaient produits un peu partout sur la zone AOC Vin de Savoie, par une centaine de viticulteurs, à partir des cépages altesse ou jacquère. »
Depuis quelques années des vignerons avaient choisi d’élaborer leurs effervescents selon le cahier des charges Crémant. « Les premiers vins montrent un style très actuel : des notes de fruits blancs et d’agrumes, de la fraîcheur, des dosages précis et limités pour la finesse. Les consommateurs vont pouvoir découvrir ces Crémants dès Noël 2015, la mise en marché ayant lieu après une période d’élevage de 12 mois minimum.
Cette mention Crémant de Savoie est un véritable atout pour la région : le potentiel de développement commercial est réel, en particulier à l’export ».

Le décret assorti du cahier des charges Crémant de Savoie est paru au Journal Officiel (décret n° 2015-1135 du 11 septembre 2015) : « Les vins mousseux de qualité blancs issus de vins de base de la récolte 2014 ou de la récolte 2015 peuvent bénéficier de l’indication Crémant s’ils répondent aux conditions fixées par le cahier des charges homologué par le présent décret et s’ils font l’objet d’une déclaration de revendication dite d’aptitude en vins mousseux susceptibles de bénéficier de l’indication Crémant dans les deux mois qui suivent la publication du présent décret. »

ÉLABORATION : EXTRAITS DU CAHIER DES CHARGES
■ Les vins sont issus des cépages blancs suivants : aligoté B, altesse B, chardonnay B, jacquère B, mondeuse B et en outre pour le département de Haute-Savoie chasselas B, molette B.
■ Les raisins sont récoltés manuellement.
■ Leur transport ne peut s’effectuer que dans des récipients non étanches dans des conditions permettant de préserver l’intégrité des raisins ainsi que l’élimination des jus d’auto-pressurage.
■ La cuvée (vin de base ou assemblage de vins de base) destinée à la prise de mousse doit être issue des cépages blancs ou noirs avec un minimum de 60 % de cépages autochtones, dont minimum 40 % jacquère et 20 % d’altesse ; pour les 40 % restants tous les cépages autorisés mais un maximum de 20 % de cépages rouges.
■ Les vins ne peuvent être mis en marché à destination du consommateur qu'à l'issue d'une période d'élevage de 12 mois minimum à compter de la date de tirage.

PHOTO : Vendanges du Cremant en Chautagne.
Credit Photo CIVS

Article proposé par Thierry Perardelle
(Journaliste)

Pour en savoir plus :

Forum de discussion de cet article

Postez un commentaire :

*TITRE DU MESSAGE :

Ajouter une photo : (format jpg, 2 Mo max)

VALIDER

Mentions légales - L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération - Propriétaire : Thierry PERARDELLE
Réalisation : Joan BERLEUX : formateur tous logiciels dans la région de Reims et concepteur de sites Internet - réalisations récentes :