ESPACE MEMBRE

login

mdp 

Le journal des vins de Septembre 2014 : Chiffres et infos sur les Côtes de Gascogne

Articles les plus populaires

Vins de marques (MDD) : 32 flacons à l'honneur
Dégustation de champagnes Drappier après une année par 15 m de fond : premiers ressentis
Salon des Vignobles Français de l’Etranger : les professionnels attendus mercredi 15 juin 2016 à Paris
Salon Terres et Vins de Champagne à Reims (Marne) réservé aux professionnels le 18 avril 2016
Jean-Paul Perardel incontournable dans le monde du vin
Concours des Bordeaux Supérieur : le Château Pierrail 2008 couronné Talent 2011
Enfin du vin : halte UNIQUE chez Damien Lherbette en Touraine
Grande dégustation de champagnes à l’Assiette Champenoise (51) : les sommeliers en première ligne
Au contact des vignerons, le journaliste se bonifie aussi… la preuve en Côtes de Bourg (châteaux Mercier et Haut-Mousseau)
Toques & Clochers (AOC Limoux) : 50 000 personnes à Antugnac
Envie de lire ? Et pourquoi pas « 1911 en Champagne : chronique d’une révolution » (Dominique Fradet)
La Bouteille Blanche : Romain Boully (restaurant La Fruitière à Val d’Isère) meilleur sommelier de montagne 2012
Salon des Vins de Loire (Angers) : le verdict 2014 du concours des Ligers et l'élève sommelière Julia Boughaba lauréate
Le millésime 2010 à VINSOBRES , Cru des Côtes du Rhône : GRAND !
Plaimont Producteurs : Olivier Bourdet-Pees nouveau directeur général
Concours Talent 2016 des Bordeaux Supérieur : découvrez ces lauréats du millésime 2014
Oenofolies du Château Larrivet Haut-Brion (Léognan) : l’élevage du vin en mer au coeur d'une dégustation inédite le 17 novembre
Serge Dubs « s’assemble » avec le champagne Lallier (Aÿ)
Vacances dans le vignoble : 3000 restaurants-hôtels Logis dont 89 labellisés BACCHUS
Gérard Basset élu meilleur sommelier du monde

Chiffres et infos sur les Côtes de Gascogne

Journal des vins de Septembre 2014 :

Chiffres et infos sur les Côtes de Gascogne

Région : Sud-Ouest Appellation : Côtes de Gascogne Parution : 04 septembre 2014 Auteur : Thierry Perardelle

Voici les derniers chiffres et un rappel des spécificités des Côtes de Gascogne, dont le blanc reste présenté comme « vin français le plus exporté dans le monde ».

Chiffres officiels 2014 de production et de commercialisation (moyenne des 3 dernières récoltes).

• Production : 660 000 hl soit un potentiel commercial de 88 millions de bouteilles (550 000 hl pour les blancs :
60 000 pour les rouges, 50 000 pour les rosés). Cette production moyenne sera en baisse de l’ordre de 10 % en 2013 (petite récolte due aux mauvaises conditions climatiques - froid et pluie - sur la floraison, avec coulure et de millerandage).

• Commercialisation : 30 % en France, 70 % à l’export.
FRANCE (source IVSO, 12 derniers mois à fin avril 2014) : 63 % dans les circuits traditionnels (cavistes et restauration, soit 18 millions de bouteilles), 33 % en grande distribution (soit 8,3 millions de bouteilles) et 4 % en vente directe.

EXPORT (sources : IVSO et DGDDI)
Principalement les pays du nord de l’Europe, trio de tête : Royaume-Uni, Allemagne et Pays-Bas (8 à 10 millions de bouteilles /an dans chaque pays). Puis, dans l’ordre : Belgique (environ 4 millions de bouteilles), Canada (Québec et Ontario essentiellement, 2,5 millions de bouteilles), Etats-Unis, Japon, Chine, Irlande, Suisse, Suède, Danemark, Finlande, Norvège, Italie, Pologne, Lettonie, Lituanie, Russie…
Au total plus de 140 pays clients sur les 3 dernières années.

MIEUX CONNAÎTRE LES CÔTES DE GASCOGNE
• Les hommes : 1200 producteurs. 200 vignerons indépendants, 1000 adhérents aux 6 caves coopératives ou fournisseurs d’une dizaine de négociants-vinificateurs.

• Superficie : 13 000 hectares sur tout le département du Gers, 14 communes du Lot-et-Garonne et 25 communes des Landes.

• Vin de Pays devenu IGP : un décret datant de1974 autorise l’utilisation de l’origine « Vin de Pays des Côtes de Gascogne ». Les conditions spécifiques de production (zone, cépages autorisés, rendements, normes analytiques et conditions de mise en marché…) ont été définies par le décret le 25 janvier 1982.
Les Côtes de Gascogne ont obtenu leur reconnaissance IGP (Indication Géographique Protégée), signe officiel européen d’identification de la qualité et de l’origine, le 1er août 2009, au même titre que le pruneau d’Agen et le jambon de Bayonne, deux productions voisines.

• Encépagement : colombard, gros manseng, petit manseng, ugni blanc, sauvignon et chardonnay représentent plus de 95 % de l’encépagement des blancs. Cépages rouges et rosés : tannat, merlot, cabernet franc, cabernet sauvignon et fer servadou représentent plus de 95 % de l’encépagement des rouges.
A noter que de très rares vignerons font rentrer dans leur assemblage du chenin pour les blancs et de la syrah pour les rouges.

• Rendement moyen (5 dernières récoltes) toutes couleurs confondues : 92 hl/ha en blanc et 76 hl/ha en rouge et rosé.

• Production par couleur et type de vin : 85 % blancs, (dont 88 % secs et 12 % moelleux ou doux), 8 % rouges et 7 % rosés.

Article proposé par Thierry Perardelle
(Journaliste)

Pour en savoir plus :

Forum de discussion de cet article

Postez un commentaire :

*TITRE DU MESSAGE :

Ajouter une photo : (format jpg, 2 Mo max)

VALIDER

Mentions légales - L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération - Propriétaire : Thierry PERARDELLE
Réalisation : Joan BERLEUX : formateur tous logiciels dans la région de Reims et concepteur de sites Internet - réalisations récentes :